Auteur

François Vaillant

Année de publication

2014

Cet article est paru dans

170.jpg

Le no 169 d’ANV a dépassé tous les espoirs de diffusion. Avec plusieurs retirages, nous en sommes déjà à 5 400 exemplaires diffusés.

Il n’y a pas de secret, la Fondation de Corse avec Jean-François Bernardini et l’action du docteur Edmond Siméoni ont joué un grand rôle. Des adhérents de la Fondation de Corse ont parcouru toute l’île pour poser des affichettes « Vient de paraître » dans les bureaux de presse et autres magasins. Même des supermarchés ont mis en vente ce numéro. En Corse, on ne compte plus les articles de journaux, les émissions de radio et de France 3 qui saluent ce numéro.

Mais tristement, aucun grand média national n’a encore emboîté le pas, malgré un service de presse plus qu’imposant. Démonstration est faite que les réalités de la Corse sont toujours objet d’ostracisme, mais ne perdons pas espoir.

« Pour moi, déclarait le chanteur et écrivain J.-F. Bernardini dans Corse Matin du 5 janvier 2014, [ce numéro d’ANV] est le plus beau cadeau collectif jamais offert à la Corse depuis longtemps, et l’avenir prouvera que ce numéro est historique par le chemin qu’il inaugure (…) au prisme de la non-violence (…) dans une logique de construction, de réconciliation avec nous-mêmes et avec les autres. »

Lecteurs d’ANV, il n’est pas trop tard pour commander ce no 169 et l’offrir à vos amis, en allant sur www.alternatives-non-violentes.org.

 

Ce numéro n'est plus disponible à la vente. Vous pouvez en consulter les articles ici.


Article écrit par François Vaillant.

Article paru dans le numéro 170 d’Alternatives non-violentes.