139.png
À partir de
2,00 €

 

139
Controverses sur la non-violence

Pourquoi la non-violence est-elle si peu reconnue en France, à la différence de qui se passe dans d’autres pays ? Est-ce la faute au rayonnement de Jean-Paul Sartre qui a soutenu l’action violente dite révolutionnaire ? Pourquoi la voix d’Albert Camus, ne légitimant jamais le meurtre quelle  que soit la cause défendue, fut étouffée par celle de Sartre ? À vrai dire les autres intellectuels français, hormis Emmanuel Mounier, n’ont jamais étaient au clair ni avec la violence ni avec la non-violence.

Avec S. Babaud, P. Beck, A. Cholley, B. Quelquejeu, H. Schwab, M. Serres, G. Wormser…

Sommaire

Éditorial François Vaillant

Non-violence : ses compagnons indésirables Hans Schwab

La non-violence en Europe : un outil au service de la paix Sébastien Babaud

Albert Camus : une morale de l’action au service de la vérité et de la justice Annie CHOLLEY-KERREC

Sartre adversaire de la non-violence ? Entretien avec Gérard WORMSER Gérard Wormser

La violence et la religion selon René Girard Michel Serres

De la violence à la reconnaissance mutuelle Bernard Quelquejeu

Forte mobilisation antinucléaire à Cherbourg

Le député Jean Lassalle en grève de la faim

L’actualité de l’IRNC François Marchand

La contestation anti-CPE : l’émergence d’une nouvelle radicalité Alain Refalo

Violence et distance

« Courrier des lecteurs

Nous avons lu...