Numéros disponibles

196.png

196
Avons-nous le temps ? Non-violence et rapport au temps

Le temps, notre rapport au temps, vaste question ! Bien que toute personne dispose de 24 heures par jour, nos possibilités d’en profiter librement sont inégales, en fonction de nos statuts, de nos moyens et de notre santé. Le temps semble bien long à ceux dont la vie manque de sens, de relations ou d’un minimum de confort, ou à ceux qui souffrent sans perspective de mieux. Le temps semble court à ceux qui regorgent d’énergie et de projets. La journée s’écoule paisiblement pour qui s’offre des vacances, mais devient stressante pour qui reste soumis à des injonctions irréalistes. Nous avons parfois un sentiment d’oppression ; mais quelles sont nos véritables priorités, dans cette société où tout semble aller toujours plus vite, où nous disons si souvent « manquer de temps »? Il nous faut pourtant « prendre le temps » de contribuer efficacement aux changements sociétaux que nous visons. Entre réflexions philosophiques et propositions concrètes, ce dossier fait le lien entre non-violence et rapport au temps. La non-violence n’attend pas, et la non-violence a besoin de temps.

194.jpg

194
Non-violents, donc féministes !

 

Dans ce numéro, ANV donne à voir en quoi la non-violence ne peut être que féministe et donne la parole à des militantes et chercheuses pour éclairer ces sujet complexes que sont les luttes féministes d’hier et d’aujourd’hui. Et pour illustrer ce numéro, du street art féministe, par le biais duquel des femmes se réapproprient l’espace public à coup de spray.

Avec Anaïs Leleux, Rosalie Salaün, Françoise Vergès, Jeanne-Burgart Goutal...

193.jpg

193
Sois jeune et tais-toi ? Sûrement pas !

 

Les jeunes présents dans les luttes sont tantôt portés aux nues par l’opinion publique, tantôt décriés comme une jeunesse manipulée, incapable d’avoir ses propres idées : leur engagement interroge. Dans ce no 193, ANV propose un éclairage historique et sociologique sur la participation des jeunes aux luttes, ainsi qu’une mise en lumière de divers combats portés par une jeunesse déterminée à changer les choses.

192.jpg

192
La non-violence contre-attaque

2019 : que des bonnes révolutions ; Moins de banquiers, plus de banquise ; Travail-Famine-Pâtes-Riz ; La France, championne du monde de flash ball ; Ils ont la police, on a la peau dure…

Les manifestants expriment avec humour leur colère, mais aussi une formidable envie d’agir collectivement. Écologie, santé publique, luttes sociales et droits humains, vente d’armes, violences policières… les raisons de lutter sont nombreuses. Du mouvement climatique aux « gilets jaunes », de plus en plus de citoyens s’engagent et partagent le même constat : les manifestations et pétitions ne suffisent pas et un réel rapport de force doit être engagé pour contraindre l’État, les banques et les multinationales à changer leurs pratiques.

Si les tactiques non-violentes comme la désobéissance civile rencontrent un réel engouement, elles font aussi l’objet de critiques, parfois virulentes. Dans ce no 192, ANV propose d’écouter ces critiques, de se remettre en question et d’expliquer en quoi le choix de la non-violence nous semble aujourd’hui toujours riche de promesses pour l’avenir.

Avec Guillaume Gamblin Lou MArin, Denys Crolott, Raphaël Pradeau, Pauline Boyer...

185.jpg

185
Nelson Mandela. A-t-il été un (p)artisan de la non-violence ?

Nelson Mandela, ou « Madiba », est sans aucun doute un homme exceptionnel.

Le 7 déc. 2013, Le Monde titrait, allant dans le sens de l’opinion publique, « Mort de Mandela : l’irrésistible force de la non-violence ». Mandela a-t-il été un partisan de la non-violence ? À regarder ses actes et ses dires, il semblerait que non. Alors pourquoi et comment ce mythe s’est-il construit ?

Ce dossier bouscule les idées reçues et propose un éclairage exceptionnel sur Mandela et son itinéraire.

Avec E. Lafont, F. Meintjies, J.-M. Muller, F. Vaillant, etc.

182.jpg

182
Violences : tout est-il pardonnable ?

Que signifie le pardon, dans une relation entre des personnes ou des peuples ? Les exemples choisis rejoindront peut-être l’un ou l’autre dans le souvenir d’une épreuve douloureuse, dans un vœu qui semble inaccessible ou bien dans l’expérience d’une libération. À chacun d’y prendre ce qui le nourrit aux endroits essentiels de sa vie, qu’il s’agisse des domaines professionnel, amical, militant, familial…

Avec : Maria Biedrawa, Christine Laouénan, Elisabeth Maheu, François Marchand, J.-Marie Muller, Anna Pietsch, Bernard Quelquejeu...

177.jpg

177
La France doit-elle renoncer à l'arme nucléaire ?

Suite à l'échec de l'examen du Traité de non-prolifération nucléaire en mai 2016, pour les militants et les organisations, la tâche est colossale. Seule une implication massive de la société civile permettra une abolition de l'arme nucléaire. Mais par où commencer ? L'urgence est d'en finir avec les fausses croyances sur la dissuasion nucléaire.

Avec P. Bouveret, B. Quelquejeu, J.-M. Muller, M. Morgan, É. Maheu, F. Marchand, J.-J. Patry, B. Mattéi, A. Le Fur.

159.png

159
L’exercice du pouvoir : la tension du compromis

Si les partisans de la non-violence ne veulent pas rester d’éternels contestataires, il leur faut accepter de prendre des responsabilités dans la société. Le risque est grand qu’ils y perdent leurs valeurs initiales. Ceci est vrai en politique mais aussi quand on devient chef d’entreprise, haut fonctionnaire ou responsable syndical. Comment alors vivre l’exercice du pouvoir sans se compromettre, en assumant des compromis acceptables ?

Avec J. Digreva, J. Fayet, O. Jacquin, É. Laville, F. Marchand, J. Muller, P. Ponty, B. Quelquejeu, P. Radanne…

157.png

157
Le désarmement nucléaire unilatéral de la France est-il possible ?

Le danger d’un conflit nucléaire existe chaque année un peu plus. La perspective d’un désarmement multilatéral sert d’alibi pour n’entreprendre aucun vrai désarmement de la poudrière. Quelles conséquences aurait un désarmement unilatéral de la France pour sa légitime défense, pour son rayonnement moral et culturel, pour ses finances publiques ?  Ce numéro publie une passionnante étude de Jean-Marie Muller sur ces sujets, à laquelle réagissent de nombreuses personnalités.

Avec P. Blanquart, M.-C.  Blandin, P. Bouveret, B. Quelquejeu, X. Renou, D. Sieffert, P. Viveret, D. Voynet…

156.png

156
La non-violence en marches… de Gandhi à demain

L’histoire des grandes luttes non-violentes est jalonnée de marches à pied collectives. Ce numéro les raconte, tout en livrant des réflexions novatrices sur cette forme d’action encore trop rarement utilisée et étudiée. En Inde, de Gandhi à Rajagopal ; en France avec les paysans du Larzac et la Marche pour l’égalité ; plus de onze marches sont abordées.

Avec P. Beck, C. Boury-Esnault, P. Coulon, T. Castelbou, S. Feugère, J.-B. Nedelcu, Rajagopal, H. Schwab…

153.png

153
Tolstoï, précurseur de la non-violence

Le grand écrivain russe (1828-1910) a été un pionnier éblouissant de la non-violence, face à l’armée, l’État et l’Église. Le 7 novembre 2010, le monde littéraire va fêter le centenaire de sa mort. Au-delà des splendides romans comme Guerre et paix ou Anna Karénine, parlera-t-on des trente dernières années de l’écrivain où il vécut la simplicité volontaire, avant le Décroissance ?

Avec M. Aucouturier, J.-C. Filloux, L. Jurgenson, J.-M. Muller, M. Niqueux, H. Schwab, F. Vaillant…  

151.png

151
Berlin 1989. Un mur ne tombe pas tout seul !

Fêter le 20e  anniversaire de la chute du Mur de Berlin qui s’est produite le 9 novembre 1989, c’est aussi faire mémoire des luttes non-violentes dans les pays de l’Est : le printemps de Prague et la Charte 77 en Tchécoslovaquie, Solidarnosc en Pologne, le rôle des églises protestantes en RDA… Sans ces minorités agissantes qui étaient entrées en dissidence, au prix de la prison et parfois de la torture, le Mur de la honte ne serait jamais tombé.

Avec C. Cunniet, B. Dreano, G. Gamblin, J. Kavan, J.-M. Muller, R. Pankowski, J. Semelin, C. Weber…

149.png

149
Quand la non-violence déjoue la répression

La logique d’action non-violente fait que les auteurs de telles actions échappent à  la spirale de la violence, qui veut normalement qu’à une violence institutionnelle réponde une violence de révolte qui se retrouve ensuite mater par la violence de la répression. Mais la non-violence déjoue la répression. Regards sur la Brigade des Clowns, le Collectif des désobéissants, les Faucheurs, les Déboulonneurs, etc.

Avec G. Gamblin, N. Haeringer, C. Laouénan, J.-M. Muller, X. Renou, J. Scherrer, F. Vaillant…

147.png

147
L’acte de la parole. Détruire, construire

À partir d’exemples et d’analyses, ce numéro jette un regard nouveau sur la parole qui peut être violente mais aussi non-violente. Elle est réellement non-violente lorsqu’elle prévient de la violence et se montre capable d’en réparer les dégâts. Des propos à tout âge peuvent manipuler et détruire, d’autres viennent pour valoriser et construire.

Avec M. Anquetil, L. Bihel, P. Breton, N. Calmé, C. De Doncker, C. Laouénan, É. Maheu, J.-M. Muller…

146.png

146
Martin Luther King. Un combat exemplaire

Voici un épais numéro exceptionnel, agréablement illustré, consacré au leader noir ! Tout le monde connaît le nom Martin Luther King mais les actions non-violentes qu’il a vécues au quotidien avec les Noirs américains le sont beaucoup moins. Ce numéro en rend compte en publiant des inédits en langue française. Commentaires de la Lettre de Birmingham. Vie et œuvre de Martin Luther King.

Avec P. Ackerman, M.-A. Combesque, J. DuVall, C. Laouénan, J.-M. Muller, A. Refalo, V. Roussel, H. Schwab, F. Vaillant…

145.png

145
Le courage, une vertu de la non-violence

Bon courage ! Cette expression en dit long sur ce que chacun(e) affronte chaque jour. Le vrai courageux n’est peut-être pas d’abord le héros qui a su se manifester lors d’une situation exceptionnelle, mais plutôt celui qui agit avec détermination au fil de ses journées. Le courage caractérise toute action non-violente.

Avec B. Bayada, P. Beck, A. Comte-Sponville, C. Dubernet, É. Godinot, É. Maheu, J.-M. Muller, H. Ott, C. Robineau, F. Vaillant…

143.png

143
Adolescences au risque de la violence

Ce n’est pas facile d’être ado ! De n’être plus un enfant et pas encore un adulte. À travers plusieurs analyses et témoignages, ce numéro permet de comprendre que la non-violence, assumée par des éducateurs, est une démarche qui permet de contraindre sans humilier, de dire « non » sans agresser, de dire « oui » sans se soumettre.
Avec F. Brune, C. Laouénan, B. Lemettre, B. Liatard, É. Maheu, J.-M. Petitclerc, N. Schott…

141.png

141
Banlieues, un défi pour la non-violence

Loin des sentiers battus qui constatent périodiquement que les choses n’ont pas changé depuis vingt ans, ce numéro donne la parole à des hommes et femmes qui agissent en non-violence dans les banlieues : un musulman prêche la non-violence à la mosquée de Clichy-sous-Bois ; une gardienne d’immeubles suscite un jardin potager dans une cité ; un travailleur social (ancien braqueur) intervient auprès des jeunes…

Avec A. Berhil, P. Blanquart, H. Bouthil, A. Delmer, Y. Kherfi, D. Mahdi, S. Molli, F. Pujervie...

138.png

138
Remettre la publicité à sa place

Boîtes aux lettres envahies, intrusions téléphoniques, panneaux d'affichage omniprésents et souvent illégaux. La manipulation publicitaire est partout. L'enfant-roi est devenu un enfant-proie. Que véhicule l'idéologie publicitaire, comment lui résister ?  Faut-il brûler les marques ? Le Collectif des déboulonneurs s'engage en non-violence. La décroissance pour contrer la société de consommation dont la publicité est le fer de lance.

Avec P. Ariès, F. Brune, T. Coutrot, P.-J. Delahousse, S. Latouche, J.-B. Libouban...

137.jpg

137
Les défis de la réconciliation

136.jpg

136
Mémoire de la violence, avenir de la paix

135.jpg

135
La non-violence désarme les religions

 

 

134.jpg

134
La non-violence, une aventure collective

 

 

133.jpg

133
Action éducative et sociale, l'apport de la non-violence

 
 

 

132.jpg

132
Non-violence : une logique d'action

 

 

131.jpg

131
Je fais un rêve...

130.jpg

130
L'arme nucléaire : totem et tabou

 

 

128.png

128 129
Palestiniens et Israéliens : faire parler la non-violence

127.jpg

127
Aux sources de la philosophie : la non-violence

 

 

126.jpg

126
Quelle mondialisation ? Par qui ? Pour qui ?

 

 

125.jpg

125
Sanctionner sans punir : les sanctions éducatives

 

 

124.jpg

124
L'intervention civile : une chance pour la paix

123.jpg

123
La voiture, véhicule de la violence

122.jpg

122
Aïkido : un art martial non-violent

 

 

121.jpg

121
Les luttes non-violentes au XXe siècle (Tome 2)

 

 

119-120.jpg

119 120
Les luttes non-violentes au XXe siècle (Tome 1)