Décès de Jean-Baptiste Libouban

Cet infatigable Compagnon de la communauté de l’Arche, fondée par Lanza del Vasto, nous a quittés à la mi-juin, à l’âge de 86 ans.

Cet infatigable Compagnon de la communauté de l’Arche, fondée par Lanza del Vasto, nous a quittés à la mi-juin, à l’âge de 86 ans. Il n’avait que 22 ans quand il rencontre Lanza del Vasto à Strasbourg. Marié avec Jeannine, le jeune couple suit Lanza del Vasto et s’installe à la Borie Noble (34) en 1963, pour ensuite déménager en 1977 à La Flayssière, non loin de la Borie-Noble, où il participe à la création d’une nouvelle communauté engagée en non-violence. Père de quatre filles, il y est l’instituteur de la classe unique et aussi menuisier.

Jean-Baptiste n’a jamais eu peur de mouiller sa chemise dans des combats non-violents : contre le première bombe atomique à Marcoule, contre l’extension du camp militaire du Larzac, pour soutenir les Kanaks… Jeûnes, actions de désobéissance civile et procès ont joyeusement ponctué sa vie militante et spirituelle.

En 2003, il est l’initiateur avec José Bové du collectif des Faucheurs volontaires d’OGM. Menaces et gardes à vue n’ont jamais eu raison de ses engagements. Il puisait sa force dans les exemples de Gandhi et de Lanza del Vasto. Il aimait à dire que « la non-violence ne se réfère à aucune idéologie, à aucune religion » et qu’elle permet « de vivre en harmonie avec la nature. » Pour Jean-Baptiste : « Les cols blancs ont fait plus de morts que toutes les guerres », et en ce sens, il dénoncera sans cesse l’attitude des politiques, des militaires et des patrons des multinationales…

Jean-Baptiste a écrit de nombreux articles dans Alternatives Non-Violentes, ainsi que deux livres. Voir Wikipedia pour en savoir plus sur cet ami et pour lire sa bibliographie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste_Libouban