La marche du Sel Jaï Jagat : marchons pour la justice et la paix

Elle a eu lieu dans le Jura du 25 au 28 août. Elle s'est inscrite dans une campagne mondiale qui s'appuie sur les Objectifs du Développement Durable (ODD). Elle a été organisée par Peuples solidaires Doubs et Jura.

Marche du Sel du 25 au 28 août dans le Jura de Poligny à Arc et Senans

Situons d’abord le contexte. En 2019-2020 une grande marche Jaï Jagat est partie d’Inde en direction de Genève pour interpeller l’ONU sur la justice et la paix. Elle a été arrêtée en Arménie à cause de la pandémie. Néanmoins en France plusieurs collectifs Jaï Jagat se sont constitués pour organiser des marches. En septembre 2020 se sont retrouvées à Genève une marche partie de Lyon, une marche partie de Guérande, et une marche partie de Lons le Saunier. Le groupe Peuples Solidaire du Jura et du Doubs a décidé de récidiver en organisant fin août la Marche du Sel en référence à celle de Gandhi.

Que dire de cette marche du Sel organisée par Peuples Solidaires ? Sinon, ce fut une réussite sublime tant pour les rencontres en chemin les uns avec les autres, le trajet sous les bois forêts, le long des rivières, au bord des cascades sur la Cuisance, les vaches sur la Loue, les haltes pour midi avec un pique-nique, qui rassasiait les ventres et les palais de tous et toutes.  Il y avait aussi cette présence animale, 2 ânes qui donnaient un rythme à la marche et surtout, sans le savoir, un sens aussi de justice et de paix pour les bêtes. Les rendez-vous étaient inoubliables :

-Le maire de Poligny, nous a reçu avec une belle présentation de la ville, et du Comté d’une saveur inimitable du Jura !

- le film Made in Bangladesh nous donne le ton de ce que nous recherchons dans cette marche du Sel. La Justice.

-La rencontre à la maison de vacances, d’Agir Tous pour la Dignité Quart monde, La

Bise, reste gravée en nos cœurs, Sylvain, le bénévole nous a présenté un havre d’inspiration à la paix

pour vivre ensemble dans la dignité.

-Le soir l’économiste Denis Clerc, nous ramène à la réalité des misères pour mieux cerner le problème de la pauvreté.

- La visite du musée de SEL, une ancienne mine de sel à Salins les Bains nous rappelle que l’or blanc est devenu une denrée accessible à tous . Ah si l’or jaune pouvait ne plus nous aveugler ! 

-L’accueil chaleureux avec plats venant des produits locaux et du savoir des paysannes : un régal avant d’aller à la conférence de Danielle Auroi ! Présidente d’Ethique sur l’Etiquette. Une personne à la qualité d’être proche, accessible et pourtant sa vue fut lointaine, profonde et dignement humaine est essentielle à changer le commerce du textile. Grâce à elle, c’est l’aboutissement à la dernière loi qui responsabilise pénalement les grandes marques à un devoir de vigilance sur toute la chaîne des sous- traitants.

La dernière ville (nuit) nous la terminons sous les étoiles, avec le concert de Jordi Savall (voir le programme) dans un lieu grandiose en chantant l’hymne à la Joie !  Quel beau programme !

Merci aux organisateurs.trices, aux bénévoles, aux marcheurs.ses !  Une vingtaine de personnes, démarraient et nous avons terminé au concert vers 80. 4 jours inoubliables que Man Lyon et Moselle partageons avec vous !

Philippe nous invite à poursuivre cette initiative ! A d’autres projets de marches, d’autres actions pour renforcer la paix et la justice sociale.