200.jpg

200
Dessine-moi la non-violence !

Ce numéro spécial est l’occasion de mesurer l’évolution des représentations de la nonviolence et d’observer la diversité des approches au sein de la mouvance nonviolente actuelle. Nous avons sélectionné une série de dessins parus depuis nos débuts en 1973. Nous donnerons tout particulièrement la parole aux dessinateurs (qui dévoileront ce qui fait sens pour eux, dans l’élan de leurs crayons), aux personnes engagées et aux organisations.
Nous avons beaucoup à apprendre de celles et ceux qui nous ont précédé·e·s, comme de celles et ceux qui osent actuellement innover. Aujourd’hui, la non-violence est plus que jamais une nécessité ! Elle est un choix primordial pour mieux se comprendre et pour travailler ensemble au respect des droits humains, à plus de justice et de solidarité. Afin de transformer nos conflits en un terreau fertile, c’est ensemble que nous pourrons en faire un levier efficace !

Nous remercions chaleureusement les auteurs qui ont contribué à ce numéro :

François Marchand, Étienne Lécroart, Sixtine Dano, Mykaïa, Kichka, Manuel Cervera-Marzal et Sylvie Ollitrault,

Pauline Boyer a recueilli les témoignages de Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France, Léa Lecouple d’Extinction rebellion, Txetx Etcheverry, militant au Pays basque, Marie Bohl, porte-parole du Man, Élodie Nace, porte-parole d’Alternatiba et ANV-COP21, Yohann Dirand, Dirand, coordonnateur et formateur sur la prévention des violences en milieu carcéral, scolaire et spécialisé, avec la fédération Léo Lagrange.

Élisabeth Maheu et François Vaillant ont recueilli les témoignages de José Bové, Isabelle Filliozat, Xavier Renou, Jon Palais, Cécile Dubernet, Guillaume Gamblin et de Marie Bohl.

Dans ce numéro, le portrait portera sur Ela Gandhi.

Sommaire